La ponte est un processus qui demande beaucoup d’énergie à l’animal. En cas de stress alimentaire ou extérieur, la ponte est la première touchée. Voici quelques conseils pour éviter des baisses de production et de bien-être et de production des volailles : 

  •         L’alimentation est un facteur clé de la bonne santé d’une poule pondeuse tout au long de sa vie. La bonne nutrition du jeune va permettre de consolider son système immunitaire. Lors de la préparation à la ponte, les besoins en énergie vont augmenter. Il est donc important de revoir la ration à ce moment-là. 

  •         L’eau donnée aux poules doit être propre et claire, en abondance. Son pH doit être légèrement acide, afin de limiter les proliférations bactériennes.  Attention également à sa qualité bactériologique.

  •       La lumière également est importante. La lumière vient stimuler la ponte, mais attention : les poules pondeuses ont besoin d’au moins 8 heures de sommeil par jour. 

PREPARATION DE LA PONTE

La ponte commence à se préparer à partir de la 12ème semaine de l’animal.

Algues marines et oligo-éléments                    

B29TEM : oligo-éléments liquides riches en algues (améliorent la biodisponibilité des minéraux présents). A distribuer 2 fois par semaine, à hauteur de 1ml par litre d’eau.   

Vitamine pour vaches, chèvre, brebis, chevaux, truies           
B30TEL4 : vitamines liposolubles A, D3 et E. A distribuer 2 fois par semaine, à hauteur de 1ml par litre

Vitamines | Porc - Volaille - Lapin - Chien - Cheval - Poule pondeuse                                  

B30TEL3 : vitamines hydrosolubles. Elles viennent compléter les apports de B30TEL4. A distribuer 2 fois par semaine, à hauteur de 1ml par litre d’eau. Il est possible et même recommandé de les apporter en même temps que les oligo-éléments.

Ou

B30TEL6 : vitamines hydrosolubles non agrées en agriculture biologique. En conventionnel, elles viennent compléter les apports de B30TEL4. A distribuer 2 fois par semaine, à hauteur de 1ml par litre d’eau. Il est possible et même recommandé de les apporter en même temps que les oligo-éléments.

travail hépatique                          

B14TE : soutien du travail hépatique à base de romarin et de vergerette du canada. A distribuer à hauteur de 1 ml par litre d’eau, 2 fois par semaine. A ne pas distribuer en même temps que les oligo-éléments et les vitamines. 

ENTRETIEN DE LA PONTE

a partir du début de ponte. 

                                                                            

B01V2 : mélange en poudre à base d’algues, de minéraux et d’oligo-éléments. Incorporé dans la ration, le minéral convient aux besoins d’une poule en ponte.

En cas de manque de calcium, il est possible de rajouter coquilles d’huitres ou tout autre complément.

Volaille en ponte : 35 kg par tonne d’aliment (soit 1,35% du poids de l’aliment total). 

Ou

oligo-éléments liquides                       

B29TEM : oligo-éléments liquides riches en algues (améliorent la biodisponibilité des minéraux présents). A distribuer 2 fois par semaine, à hauteur de 1ml par litre d’eau.   

B30TEL4 : vitamines liposolubles A, D3 et E. A distribuer 2 fois par semaine, à hauteur de 1ml par litre d’eau. Il est possible et même recommandé de les apporter en même temps que les oligo-éléments. 

équilibre digestif des jeunes animaux              
 

B04V3L : solution huileuse à base d’origan et de girofle. La solution permet de maintenir l’équilibre digestif des jeunes animaux.

Distribuer pendant 4 jours à des âges très précis : 12 à 16 jours, 30 à 34 jours, 50 à 54 jours.

STIMULATION PONTE ET IMMUNITE

                                                                                        

B65V : poudre poules pondeuses. Poudre enrichie aux extraits de plantes stimulant le foie et la ponte de l’animal.

A distribuer à hauteur de 0.5 à 2g par jour par volaille, 2 fois par semaines.

POUR PLUS D'INFOS 

PDF Protocole production Volailles de ponte