Lors de la mise-bas, il est possible d’aller au-devant de problèmes avec la mère comme avec les porcelets. Pour prévenir ces complications :

·         Une préparation à la mise-bas est importante, avec une complémentation minérale et vitaminique adaptée. Ainsi, il faut que les oligo-éléments soient présents pour la mère et les fœtus.

·         Préparer les muscles utérins de la mère : une cure de chlorure de magnésium 10 jours avant la mise-bas peut permettre de stimuler l’immunité et les muscles utérins, afin de faciliter la délivrance.

LES SOLUTIONS DU COMPTOIR DES PLANTES :

B18TE : solution à base de chlorure de magnésium, de sarriette et d’armoise. En cas de métrite ou de mauvaise délivrance, le produit permet de favoriser les contractions utérines.
Truie de plus de 200 kilos : 100 ml en une fois en drogage.
Truie de moins de 200 kilos : 80 ml en une fois en drogage.
  

B09MB2 : chlorure de magnésium. A la préparation mise-bas, l’apport de chlorure vient tonifier les muscles lisses et stimuler le système immunitaire. 

Truie gestante : 30g/jour, 10 jours avant la mise-bas

           

B01TE : Tonus ravintsare cyprès pour stimuler les fonctions neurales et cardiaques et donner un coup de fouet à l’animal

Truie de moins de 200 kilos : 60 gouttes
Truie de plus de 300 kilos : 80 gouttes

          

B02TE : Drainant à action rapide. Produit hépato protecteur à base d’orthosiphon et d’ache des marais, il vient drainer les toxines qui encombrent le foie.

Truie ou porc à l’engraissement : 100 ml dans ubne journée, 50ml le matin et 50 ml le soir

        B03TE : crème végétale cicatrisante à base de lavandin et de girofle. Fonctionne très bien sur une plaie après une césarienne. A appliquer une fois la plaie nettoyée.
B30TE : résine à base de pin, de cèdre, de lavandin et de girofle. Cicatrisant à appliquer au pinceau une plaie (comme une césarienne) en couche épaisse. La résine sèche et permet de créer un effet « pansement ».