Nos promotions

Soutien du système immunitaire des animaux


Afin de soutenir le système immunitaire des animaux, des apports de vitamines A, D3 et E sont nécessaires à certaines périodes de l’année
en plus des oligo-éléments. En effet, tant que les animaux ont accès à des fourrages frais, cette complémentation n’est pas nécessaire.
On pourra réaliser ces apports sous forme de vitamines de synthèse ou sous forme d’huile de poisson. L’huile de poisson présente l’avantage d’être très riche en oméga 3 et 6 qui participent directement au soutien du système immunitaire. L’huile de foie de morue du Comptoir des Plantes a récemment été remplacée par de l’huile de hareng. Nous avons fait ce choix pour proposer un produit moins chargé en polluants (métaux lourds, PCB…) et d’origine plus durable. L’avantage de l’huile de poisson par rapport aux huiles végétales est de comporter des acides gras à chaines longues que l’on ne retrouve que dans les poissons issus de la mer, et dans les poissons gras en particulier. En effet les acides gras des huiles végétales ont des chaines courtes et moyennes qui sont en partie digérées par les bactéries du rumen. Les apports sous forme d’huile de poisson permettent donc une assimilation directe au niveau de l’intestin des ruminants d’oméga 3 essentiels comme les EPA et les DHA. Ces deux oméga 3 participent à la fabrication des lymphocytes B et ont une action anti-inflammatoire en empêchant les lymphocytes T d’attaquer les cellules de l’organisme. Ils participent aussi au développement du cervelet chez les jeunes animaux et sont donc particulièrement importants pendant les premiers mois de croissance. On réalisera des cures d’huile de poisson :


- pendant la période hivernale lorsque les animaux n’ont accès qu’à des fourrages conservés ;
- à certaines périodes clés (mise à la reproduction, naissance…) ;
- durant les étés secs.
Les vitamines ne se stockent pas longtemps et craignent
la chaleur et les UV.

Gazette à télécharger:

http://comptoirdesplantes.com/img/cms/gazette/gazette juillet 2017.pdf